Aiguille du Moine – Face Sud

Marquant le début de l’arête des Ecclésiastiques qui mène à l’Aiguille Verte, l’Aiguille du Moine tient un place centrale dans le bassin de la Mer de Glace. Face aux Grandes Jorasses et au cirque de Leschaux, au Grépon et à l’envers des Aiguilles, aux Droites et au bassin de Talèfre, c’est un belvédère magnifique…

Je retrouve Bruno et son fils Enzo au Montenvers pour les emmener à la face Sud du Moine. La face Sud est la Voie Normale du Moine, mais c’est un itinéraire loin d’être facile. Il nécessite recherche d’itinéraire, rapidité d’évolution dans un terrain non équipé, certes de difficulté modeste, mais il faut grimper quand même.

La première journée nous rejoignons le refuge du Couvercle.. Cette montée par les Egralets est assez longue, près de 4h de marche depuis le Montenvers… Mais le cadre magnifique fait vite oublier l’effort.

Perché à 2687m, c’est un refuge à taille humaine, avec un équipe de gardiens aux top. Leur cuisine est excellente, et leur terrasse sans doute une des plus belles de la vallée !

Il doit son nom à la grosse pierre qui, tombée du Moine, resta posée comme un couvercle sur de gros blocs. La première cabane a été construite sous cet abri naturel, au-dessus de la Mer de Glace. L’ancien refuge sert d’ailleurs toujours d’abri d’hiver, hors période de gardiennage.

Après une nuit dans ce havre de paix, nous partons de nuit, de manière à arriver à l’attaque avec les premières lueurs du jour. Le lever de soleil sur le Mont Blanc et les Grandes Jorasses est déjà une belle récompense.

L’itinéraire passe toujours au plus facile, néamoins la face est vaste, et ça passe partout. On peut donc vite se retrouver dans des variantes d’itinéraire qui pimentent un peu l’escalade si on ne prête pas assez attention. Il est donc conseillé d’avoir une petite marge en escalade, surtout que la descente s’effectue par le même itinéraire.

Plus on prends de l’altitude, plus l’ambiance est aérienne. Les arêtes Sud et Est sont de plus en plus proche, la proximité du sommet se fait sentir.

Objectif atteint ! Nous ne partirons pas sans la mythique photo du sommet sur le bloc culminant, qui a des airs de plongeoir vers la mer de Glace..

Avec un Timing trop serré pour réussir à avoir le dernier train du Montenvers, nous décidons de passer une nuit supplémentaire au refuge, pour redescendre tranquillement le lendemain par le nouveau sentier des balcons de la Mer de Glace, et ainsi profiter pleinement de la magnificence des lieux…

Merci Bruno & Enzo !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :