Valpelline – Vierge de L’Aroletta

Il y a des coins comme ça, qui quand on les visite ne laissent pas indifférent. Le Valpelline, en fait partit. Dans cette vallée, qui offre pourtant des possibilités d’escalade et de ski de randonnées énormes, toute implantation de remontés mécaniques est interdite, tout comme l’héliski. On y découvre donc une montagne sauvage, préservée. Nous nous y sommes rendus avec les clients cobayes lors du stage d’aspirant guide, encadrés par Pierre Gourdin.

L’objectif du jour est une belle traversée d’arête abordable, variée et assez longue, la vierge de l’Aroletta. C’est le sommet centrale du groupe de l’Aroletta, dont l’enchainement des trois arêtes représente un beau projet. Une route carrossable nous permet de rejoindre l’alpage de Crète Sèche et nous facilite grandement l’approche. Une heure de marche plus tard, on rejoins la neige et on met les crampons. Cette neige en bonne condition nous permet d’éviter le cheminement dans le grand pierrier qu’elle cache.

Après avoir remonté le couloir d’accès nous prenons pied sur l’arête. La suite est variée, esthétique et offre des passages intéressants.

On peut y observer des couloirs qui laissent rêveurs… peut être un jour à ski?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :