Rive Droite d’Argentière : Le Grand Bleu

S’il est un lieu qui synthétise à lui seul la cascade de glace dans la vallée de chamonix, c’est bien la Rive droite du Glacier d’Argentière. Parfaitement visible depuis le village du même nom, il est coutumier de « zyeuter » les conditions à chaque fois que l’on prends la route pour le Col des Montets.

C’est le lieu phare pour la cascade dans la vallée, mais les conditions y sont souvent compliqués. Formation assez aléatoire en fonction des années, pentes avalancheuses au dessus, accès long, ski nécessaires, cascades qui prennent le soleil dès la fin Janvier.

Si bien que j’ai eu l’occasion de faire des cascades éphémère comme celle du Viaduc sainte Marie avant d’aller visiter la rive droite.. Malheureusement pour ce qui est de la mythique Shiva’s Lingam, ce ne sera pas pour cette année ! Ouverte par Thierry Renaud et Dédé Rhem à la fin des année 1980, le magnifique free standing fut un des premiers grades 6 de la cascade de glace. Le Lingam est un objet drésssé, souvent d’apparence phalique, attribu du dieux suprème Shiva dans l’hindouïsme.

Pour nous, ça sera un objectif plus raisonnable mais non moins poétique, j’ai nommé le Grand Bleu. Immense rideau de glace offrant le choix de la ligne, des passages entre 4 et 5 sur près de 100 mètres, et une glace d’un bleu intense, du pur bonheur pour un glaciériste au niveau raisonnable.

Cette ligne me faisait rêver depuis un moment, même si elle ne présentais pas de difficultés particulières. Pas question d’aller ailleurs pour ma première visite en ces lieux, je ne laisse pas le choix à mes collègues et part devant… L’équipe du jour sera constituée de Clovis Paulin, l’homme qu’il vous faut pour tailler les glaçons de votre pastis en un temps record, et d’Adèle Milloz, ex championne de ski Alpinisme et véritable couteau suisse, idéal à avoir sous la main…

Merci à Clovis de m’avoir mitrailler un peu avec mon appareil photo, ça fait tout drôle d’inverser les rôles !

Après un ascension express, on tire les rappels sur les lunules déjà en place, puis je laisse ma place de leader de la cordée à Adèle, qui a déjà choisis sa ligne, sur l’extrême droite du mur du grand bleu. Pas besoin de se soucier des autres, on est seuls en rive droite !

A mon tour de me la couler douce en second, et de pendouiller à ma guise au bout de la corde pour avoir le meilleur angle de prise de vue du copain Clovis !

C’est bon , merci j’ai eu ce qu’il me fallait !

Malheureusement aucun des deux lascars n’a pris sa frontale, donc pas de cascade en tête pour Clovis. Le rendez vous est pris pour le lendemain, même équipe, le bougre a repéré du glaçon sur ses terres… affaire à suivre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :