Cap Canaille – Ombre du Néant

Deuxième jour de grimpe dans les Calanques. Nous avions terminés la journée à En-Vau par un bon poisson sur le port de Cassis, et quelques Pastis. La météo laissait à désirer le lendemain, et annonçait des précipitations dans la matinée. Direction la route des Crêtes, ou nous avons trouvé un virage tranquille pour squatter une nuit.

Une bonne bouteille de vin rouge dans le hamac et on était bon pour un réveil la gueule enfarinée à 10 h.. et là, surprise, pas une goutte de pluie et rien ne laissait présager d’éventuelles précipitations.

Avec un départ tardif aux alentours de midi, on décide donc de partir sur une voie avec une approche courte au Cap Canaille. 50 m de marche depuis le parking et on est à l’attaque des rappels, peut mieux faire !

Nous nous décidons de grimper l’Ombre du Néant, une des voies les plus longue du Cap Canaille avec ses 300m, sur un secteur excentré ou seulement 3 voies sont tracées.

Après un grand rappel de 50m on rejoint une vire que l’on suit sur toute sa longueur. A son bout, on tombe sur un relais chainé sur lequel on descends pour 2 grands rappels de 45m. C’est raide, belle ambiance. La ligne par laquelle nous sommes descendu est une nouvelle voie Sales Gosses ! qui est soutenue dans le 6c-7a.

La voie attaque par une courte longueur de chauffe en 5c qui mène au pieds d’un mur raide.

La deuxième longueurs remonte un mur raide à réglettes, soutenu dans le 6b+. Un pas de bloc en 6c (ou Ao) permet de rejoindre une espèce de vire que l’on traverse. Les points dans le bon rocher en dessous et il faut traverser au dessus c’est assez déroutant.

les deux longueurs suivantes sont plus détente, en 6a+. la deuxième est très sablonneuse mais en même temps magnifique, sur un grès sculpté. On rejoint la grande vire ou nous récupérons sacs et baskets.

Je passe le relais à Geoffroy. qui part dans un autre 6a+, d’anthologie.

Après un départ raide sur du grès sculpté par le vent, on rejoint le fameux pudding du Cap Canailles, où des galets de toute taille sont bétonnés dans le calcaire. C’est raide, prisu, un régal !

L6 en 6c+ commence par une courte session bloc, puis ça déroule.

L7 est seulement côtée 6b, mais je l’ai trouvé dure et mal commode… Même constat pour L8 en 6b+. Mais c’est beau !

Pour conclure on arrive sur une vire que l’on traverse sur 15m vers la droite. Une magnifique longueur en 5c, raide sur des bacs dans un rocher parfait nous emmène au sommet du cap Canaille.

5 minutes de marche et retour à la voiture, le pied !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :