Aiguille du Belvédère : Face Nord

Si il y a un seul point positif à cet hiver sans remontées mécaniques, c’est bien que l’occasion nous est donnée de revisiter les montagnes autour de chez nous. A une période de l’année où le soleil est de retour pour des après midi en terrasse et où les après skis prennent plus d’ampleur que les sorties y donnant droit, on laisse place à la spontanéité pour s’organiser un bon décrassage en règle…

Sur une idée originale de Loïc Chamel et accompagnés de Flo Tomei et Lucas Le Garrec, nous nous retrouvons au col des Montets pour une longue balade au soleil histoire de bien nous faire cracher les poumons. La récompense sera à l’ombre de la face Nord du Belvédère, à 2965m d’altitude.

Nous suivons le chemin d’été pour rejoindre le Lac Blanc et ensuite le col du Belvédère.

Une fois au col, nous bifurquons a gauche pour rejoindre le sommet de l’aiguille du Belvédère.

Après une tranchée en règle, nous rejoignons enfin l’arête sommitale.

Comme d’habitude, le panorama à base d’Aiguilles Rouges sur fond de Mont Blanc est à tomber par terre.

Mais ce qui nous intéresse pour aujourd’hui se trouve en versant nord, et paraît plutôt invitant au premier abord.

Mais quand on s’y intéresse de plus près , on se rends compte que la neige a une fâcheuse tendance à partir en gros sluff à la surface et le fond dur n’est pas là pour nous aider à skier en douceur.

Après un virage de test plein axe, décision est prise de ne pas tenter le diable, nous nous rabattons sur la petite face nord, du côté de nos traces de montée. La neige y est meilleure, et les pentes ne sont pas au dessus de grandes barres rocheuses.

Après quelques virages en mode freeride, on rebascule dans la face nord du belvédère, par le couloir à son extrémité gauche.

Il y a déjà de vielles traces de copains venus avant nous, mais une fois le petit ressaut raide passé, la neige s’améliore et permets d’élargir les courbes.

Après un bas de face excellent à skier, nous rejoignons l’itinéraire classique du col du belvédère en traversée.

Après avoir Unlock les fixations et rangé le cerveau dans le sac à dos, on part en mode derby dans un vallon de Bérard déserté, pour vite aller s’en jeter une à l’Hotel du Buet !

Merci les Copains !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :